Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Fin alternative de Code Lyoko « Apocalypse » partie 1
Écrite par Xanax100 le 15/09/2012 à 09h14
Note : 19,5/20 Catégorie : Autres
Lue 2694 fois (Dans un forum ;Si vous étiez xana que ferez vous comme attaque sur terre ? j'y met mon plan et pour m'amuser j'ai décider d'écrire ceux fanfiction.) Après le retour de William, Jérémie programme le système multiagent anti-XANA. Mais XANA décide de lancer son ultime attaque pour neutraliser les lyoko-guerries. Pour une fois depuis longtemps XANA décide de ne pas lancer une attaque directement contre eux. Mais indirectement en prennent pour cible des civils. XANA utilise le terrorisme afin de mettre les lyoko-guerries en position de faiblesse.(n'hésiter à mettre un com. Même si c'est pour dire que c'est nul et aussi réactiver le forum please. Sinon des personnage réel surtout politique apparaîtrons) Ils ne sont que pour jouer un rôle mineur de politicien justement. Mais ne voyais rien de politique considérée les comme des personnage parmi d'autre.
 
 

 
 

 

-Ah Kadic c'est le soir le collège est endormie. Mais la nuit est pour Aelita agité. Elle subit un cauchemar ou plutôt une vision. Ah l'intérieur de cette vision elle était en lyoko-Guerrier dans le monde virtuelle. Mais dans une salle inconnue, même celle-ci ressembler à une salle du 5éme territoire sauf que les mur fut marquer par des lignes et des lignes d'étrange symbole(sans doute des bases de données). En face d'elle se trouvée un écran de contrôle. Mais aux lieu d'afficher des donnée et des interfaces. Elle affichée une image venant sans doute de la télévision. On y voit un journaliste de reportage se trouvant dans une rue de Paris. (L'image n'est pas très nette et fait quelque fois des arrêter sur image ½ seconde puis repart, il était marque en direct en haut à droit de l'écran). Tous autour de lui c'est bâtiment, voiture en flamme. Le bruit au alentour fut sirène de pompier, tire d'arme automatique, tire de laser et d'explosion divers. Visiblement c'est le soir en plein couché de soleil, car le ciel est rouge et s’assombrir de minutes en minutes provoquer par les fumer des différent incendie. Juste avant que le journaliste se met à parler un hélicoptère passa pas loin de lui. « c’est bon ? on est à l’antenne ? Braque ! Braque la caméra sur moi. (une fois la caméra en position) Ici Jean Fertau qui vous parle en direct dans le 7éme arrondissement à Paris...je ne sais si vous arriver à me recevoir les communication sont au mieux limité et maintenant 1 heur ou 2 heur que Paris est à feu et à sang...Des machines ou des robots d'origine inconnue met Paris dans cette étape. Les mort et les blesser sont incalculable. Les forces de l'ordre sont impuissantes et ont été obliger de fuir... Je suis justement non loin d'un fourgon de CRS en flamme. Marc...Marc film le fourgon. (le cameraman pointe désormais ce qui devait être le fourgon. Si le journaliste n'avait pas préciser de quoi il s'agissait peu de gens l'aurais deviné cette chose n'est plus qu'une carcasse en flamme. Le cameraman repointe la camera sur le journaliste.) Toutefois notre armée tente à la périphérique ou ici même au cœur de Paris tente de combattre les envahisseurs par tout les moyen... Et surtout tente de regroupé et de mettre à l'abri d'éventuel survivants. Malheureusement je doute qu'ils tiennent encore longtemps contre eux. Je m'adresse maintenant à tous ceux qui sont encore à Paris ou au alentours et qu'ils m'écoute. Fuyez !!! ne prenez rien que le stricte nécessaire... L'armée tient encore des checkpoint et des zones d’évacuation sont encore en place. Il en a je crois sur le croisement entre la A14 et la A13...heu la A15, la A1...Ainsi que à Villeparisis, st Quentin en Yvelines ou encore Orly. Si vous ne pouvez pas vous rendre sur l'un de ses endroits. Alors rester chez vous barricadez-vous et n’ouvrais à personne sous aucun prétexte sauf si c'est un membre de votre...(une explosion derrière le cameraman retenti. Le cameraman ce retourne et une machine de guerre signer XANA comme celle de Sibérie. Elle a visiblement vue les journalistes et prépare à tirer.) Oh merde... Marc ne film pas ça et cour oh nom de... » le robot tire et les images fut remplacer par de la neige. Puis ce fut une un fond bleu claire avec le logo de la chaîne de télévision avec marquer en bas « Un problème technique. Nous empêche de diffuser pour le moment. Nous vous prions de nous excuser pour les gênes occasionner. » accompagner par un « bip » sonore qui ne sera interrompu que si la chaîne de la télévision se remettes à emmètre. Aelita senti maintenant un présence derrière elle. Elle se retourne et vis la méduse. Cette dernier image la fit se réveiller.

 

-Complémente bouleverser par la vision qu'elle à vue et voyant et bientôt 6h. Elle en profita pour prendre une douche afin de se relaxée puits s'habilla. Le soleil finit par se lever, Aelita se diriges vers la chambre de Jérémie. Une fois devant elle y toqua Jérémie avec l'humeur des beau jour. « Oui entré. »Aelita y rentre « Ah salut Aelita alors bien dormit ? » Jérémie est devant son ordinateur en train de faire son programme anti-XANA. Il est déjà habiller ou ne sait il jamais déshabiller.

-Aelita s'assoit sur le lit « Non mal dormit. Mais Jérémie ta au moins dormit ? Ça fait 3 jours »

-Jérémie toujours aussi souriant « Non je n’ai pas le temps. Le programme et plus dur que prévue. Mais sinon pourquoi tu as mal dormit ? »

Aelita gêner « Hé ben en faite... »

 

-Pendant ce temps au réfectoire Odd et Ulrich prennent leur petit déjeuner. Assis l'un en face de l'autre. Odd comme à son habitude mange comme un éléphant. Mais reste toujours aussi maigrichons.(faudrait un jour qu'un médecin arrive à trouvé une explication ce phénomène plus que étrange.) Ulrich « Odd t'a pas finit. Qu'es qui y a tu veut drague une nana qui n'aime pas les maigrichons ? »

 

-Odd « Non. Mais oui ce midi je doit être en forme pour Priscilla Blaisse. »

 

-Ulrich surprit « pour qui... ? »

 

-Odd buvant bruyamment son chocolat au lait. « Priscilla Blaisse la grand brune qui est en seconde ? »

 

-Ulrich « ah oui tu n'avais pas déjà essayer ? Et le résultat ce fut une bonne paire de claque bien mériter. »

 

-Odd avec sa modestie « oh oui ça c'était avant Maintenant elle craque pour moi. »

 

-Ulrich prend son plateau et se lève « Bon moi je vais attendre Yumi dehors je te laisse toi et ton harem. »

 

-Odd « Et toi sort avec Yumi. »

 

-Ulrich « Entre Yumi et moi c'est copain et c'est tout. »

 

-Odd « Tu en est vraiment sure ? »

 

-Ulrich gêner « Bon je te laisse. » Il range son plateau et se dirige ver la sortie. William n'était pas loin. Le pauvre ce fait souvent voir constamment rappeler que son double était d'une stupidité à en pleuré ses camarade de classe lui sort des « Ah tu n'as fais peur on a crut que tu était définitivement débile, ou avait un chromosomes en plus. » William vivait assez mal les dégât provoqué part son double. Toutefois il gardé un œil sur les lyoko-Guerriers pour espère prendre sa revanche sur XANA.

 

-Aujourd’hui c'est le mercredi 26 mars. Donc ils n'ont cour que le matin. Ils ont 2 heur de physique puits 2 heur de français. Une fois le midi avant de rejoindre le réfectoire les lyoko-Guerriers sont réunie à leur endroit habituelle les banc se trouvant à la cour de récré(sauf Jérémie qui est toujours en train de bosser.)

 

-Ulrich « bon quelque fait quelque chose cette après-midi. A part Odd et sa nouvelle the nana. »

 

-Aelita « Moi je vais voir ci.... » son téléphone sonne elle répond « Oui...Jérémie oui on arrive. (elle raccroche) oublier tous vos projet de l'apre'm. Il attaque. »

 

-Yumi d'un ton exacerber « Jamais tranquille j’espère que ça va être la dernier. »

 

-Aelita « J’espère moi aussi. »

 

-La bande prient la direction de la plaque dégoût se trouvant dans le parc de Kadic. William les suives. Une fois arrivé devant Yumi finit par remarqué qu'ils sont suivit par William.

 

-Yumi se retourne et s'adresse a William. « Mais qu'es ce que tu fais là ? »

 

-William « Vous prêtez mains forte contre XANA. »

 

-Yumi « Alors ça non, non et non pas question que tu nous aide on arrivera mieux sans toi. »

 

-William « aller s'il vous plaît j'ai des compte à régler avec lui. Cette chose ma piquer une partie de ma vie. »

 

-Yumi intransigeante « Et à cause de qui ? Hein ? Si tu veux rester utile reste loin de nous. »

 

-William en haussent le ton « Hors de question ! »

 

-Jérémie finit par arriver voyant ses amis toujours en bas pour se diriger ver l'usine. « Mais qu'es ce que vous faite encore là ? XANA attaque ! Et j'ai reçu un message de Franz Hopper. »

 

-Aelita « Mon père que dit-il ? »

 

-« Que XANA ce met au terrorisme, il compte frapper un grand coup. Donc au lieu de vous tapez la discute. On à une tour à désactivé. »

 

-Ah c'est mot tous le monde se dépêcha pour rejoindre l'usine. Mais Yumi ajoute avant « Toi si tu veux nous accompagner OK. Mais tu ne plonge pas avec nous. »

 

-William résigner « OK »

 

-Tous le monde finit par arriver a l'usine. Les 3 premier à plonger sont Odd,Aelita et Yumi puis Ulrich. Ils furent envoyer au territoire du désert. Jérémie « voilà vos véhicule. » Les véhicule charger chacun prit le sien et Aelita monta avec Odd. « Bon la tour est au sud-sud-est de votre position. Cotés monstre ce ne voit que trois Kankrelats. »

 

-Odd surprit « quoi c'est tous. »

 

-Jérémie « non je ne crois pas. Fait attention. » Ah même temps Jérémie essaye de savoir ce qu'est l'attaque de XANA. William aussi. Mais déduction comme il ne peut absolument rien faire là où il est. « Tu crois qu'il va forcer quelqu'un à exploser ? »

 

-Jérémie « trop de temps. Ah mon avis il essayera quelque chose d'ultra médiatique. »

 

-William « Et Hopper ta donnée aucun indice ? »

 

-Jérémie « Non la seul que j'ai remarquer c'est que l'heur du message n'était pas bon. »

 

William « Ah oui ? Et c'est quel heur qu'il affichait ? »

 

-Jérémie « Je crois qu'elle affichait 11:09... 11:09... 11 septembre. »

 

-William « Il veut faire un remake des deux tours »

 

-Pendant ce temps dans un Airbus A330 d’Air France continuer son voyage et amorcer sa descente final pour l'atterrissage. A l'intérieur le pilote le signale « Ici le vole 3485 d'Air France nous sommes en approche finale. Tours de contrôle à vous. »

 

- « Ici la tour de contrôle vous avez l'autorisation d’atterrir. »

 

-Le pilote « bien comprit »

 

-Son copilote na pas put s’empêcher d'un « c'est pas trop tôt. ». « rester concentrer » rétorque le pilote. Mais les instruments ce mit à faire des chose bizarre. Le deuxième copilote cri d'un aire affolé « Tous est à fond commandant. ». Le commandant répond « Comment ça tous est à font ? ». Mais d'un coup l'avion braque de son cotes droit, fait une sorte de pirouette et finit par foncer ver. Le terminale de l’aéroport. Il frappe le bâtiment d'un angle de seulement 50 degré. La violence du choque fait littéralement coupé le bâtiment en deux du cotes avion jusqu'au coté route et autoroutes. Des avion jusqu'aux voiture. Les personnes de la tour de contrôle ne comprit pas ce qui venait voir ce qui vient de se passer passer. Ceux qui étaient les plus proche de la fenêtre ont put voir l'avion filez comme une flèche vers le terminale. Certain d'entre eux se levèrent pour voir les dégât et l’incendie provoqué. Tous le monde est pétrifier par cette image. Mais au même moment il reçoit un message de détresse. « Ici le vole 3587 d'américa airline mède, mède le pilote automatique déconne complément et fait descendre l'avion en pique. Je n'arrive pas à reprendre le contrôle  ». L'opérateur affolé « Répétez ! ». Mais il n’eut que comme réponse « On fonce sur des maison. REDRESSE, REDRESSE. AAAAAAAHHH... » Une seconde explosion fut entendu elle est bien plus loin. Mais on pouvait bien la voire. Tout le monde à la tour de contrôle fut pétrifier une seconde fois. Mais hélas c'est loin d'être finit. D'autre appel de détresse de pilote ayant perdu le contrôle de leur appareil inondé les radios des opérateurs.

 

-Pendant ce temps les lyoko-guerries se dirigent vers la tour. Yumi aperçu la tour « Jérémie on voit la tour. Mais on a un problème. » Jérémie « quoi ? Quel problème ? »

 

-Ce fut Odd qui répond « Bah disons que XANA sort l'artillerie lourd. On a le Kolosse juste à coté. Accompagné par des Mantas. »

 

-Jérémie « Bon alors faite diversion et toi Aelita il faut que tu rentre et désactive cette tour le plus vite possible. »

 

-Aelita « Jérémie tu as pu identifier la menace ? »

 

-Jérémie « Oui et non disons que je crains que XANA utilise des avions pour les faire écraser n'importe où. »

 

-Yumi surprit « Quoi tu en est sure ? »

 

-Jérémie « Non. Mais... »

 

-Ulrich « Mais il faut en finir toutes suite. Odd, Yumi comme vous attaquer à distance occuper vous du Kolosse et des Mantas. Moi j'ouvre la voie pour Aelita et je vous aide après. D'accord. » les autre font signe de la tête pour confirmé. « GO »

 

-Odd dépose Aelita et fonce avec Yumi en direction du Kolosse. Ulrich fonce avec son Overbike sur les trois Kankrelats. Ils tirent sur Ulrich. Mais sans succès et se font un part un éliminer. « C'est bon Aelita je m'occupe de Kolosse fonce. » Si tôt dit si tôt fais. Aelita fonce vers la tour. Mais le Kolosse ne la laisse pas faire. Il donne un coup d'épée violent. Aelita grâce à ses aile arrive à esquiver. Au même moment Yumi reçois un laser d'un Mantas et détruit son Overwing. Elle tombe un fois au sol, elle redresse et donne un coup d'éventail sur le Mantas. La situation du combat est la suivante. Odd et Ulrich sont les deux seul a encore avoir leur véhicule. Yumi aide comme elle peut au sol. Aelita aussi et tente de rejoindre la tour. Mais le Kolosse la bloque à chaque fois.

 

-Pendant ce temps Jérémie et William ont mis la Télévision au cas où. Mais.

Le Télévision a suspendue ses programmes. On voit désormais le logo du journal. Mais au lieu de 13h ou de 20h. Ce fut « EDITION SPECIALE ». Puis on vit la journaliste. « Nous interrompons nos programmes pour cette nouvel qui vient à l’instant de nous parvenir. Deux avion viennent de s'écraser non loin de Paris. L'un sur le terminal d'Orly et l'autre au beau milieu d'un quartier résidentiel. Les dégât sont important ainsi que le bilan humains qui s'annonce déjà lourd. Nos images avec notre correspondants Sophie Bonoi. » On voit désormais la correspondantes derrière elle l’aéroport d'Orly en flamme. Elle se trouve cotés route du terminale. « Oui c'est images de fin du monde que nous assistons. Car derrière moi c'est le terminal d'Orly ou plutôt ce qu'il en reste. La chaleur provoquait par les réacteur en flamme rend difficile la tache des pompier et des secouriste. Mais les témoignages que nous avons recueillir affirme que pour des raison inconnue alors que l'avion amorcer sa descente, celui-ci à changer brusquement de trajectoire pour foncer moteur à pleine puissance sur le terminale. Pour le second crash nous avons réussi à avoir un responsable du trafique aérien. Il décrit ce qui c'est passer. Je le cite « Alors que nous étions sous le choque après que le vol d'Air France à percuter le terminal. Nous avions reçu un message de détresse de l'avions d'américa airline. Celui disait que le pilote automatique ordonné à l'avion de s'écraser vers les habitation et que toutes les procédures d’arrêt d'urgence ont échoué. Quand nous luis avons demandé de répéter il s'est écraser. » Au moment où je parle d'autre avions subit des dysfonctionnement qui rend le pilote automatique incontrôlable et imprévisible. Quand nous lui avions demander si c'est une attaque. Il a répondue que c'est la seul explication logique à tous ça. Ce qui surprend ce fut la... » L'image change par une transition on passe du terminal d'Orly dans les locaux du Ministère de la défense sans doute. Dans une salle prévue pour les conférence de presse nous voyons un homme habiller en civil au centre debout derrière un pupitre, à sa droite deux officier de l'armée de terre et à sa gauche un officier de l'armée de l'air. Visiblement il venait de commencer son compte rendu de la situation. La présentatrice : «  Pardon Sophie le porte-parole du ministre de la défense et en train de s'exprimer on l'écoute. » le porte parole : « ...Je ne veux pas m'attarder sur la situation. Mais le peut déjà vous faire part qu'un troisième avions vient de s'écraser quelque part en Sarthe. Je n'ai pas le contre rendu des dégât. Selon le rapport il se serait écraser là aussi à causse d'un piratage du pilote automatique. Madame, monsieur la France est attaqué et aussi d'autre pays européen, il n y a pas de doute possible. Le dernier rapport fait état d'une dizaine d'avions touché par cette attaque ils volent souvent en dehors des couloirs aériens. Ils sont imprévisible et peut être des missiles en attentes de leur cible. Leur cible semble être les installations civil. J'annonce que la Ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie sous les ordre du chef du gouvernement et le chef de l’État monsieur Jean-Pierre Raffarin et monsieur le Président de la République Jacques Chirac ont ordonnée à nos force armée, d’abattre s'il le faut et uniquement en dernier recourt tous avions volant de manière suspect ou s'approchant dangereusement des zones civils. L'espace aérienne sur l'ensemble du territoire est fermer ainsi que les frontière. Les avions doivent rejoindre l'aéroport civil ou militaire le plus proche de leur position. Le plan vigie-pirate est au niveau écarlate le niveau maximum. Mais vous aurez plus détail sur vigie-pirate par mes collègues de l'intérieur. Maintenant je passe la parole au colonel Aubsor de l'armée de l'air qui va les procédure que nous mettons en place. » L'officier prit la parole.

 

-Pendant ce temps sur Lyoko. Ça bouge lentement. Mais les lyoko-Guerriers sont enragé. Jérémie à expliquer la situation. Ulrich quand il acheva un Mantas cri « Crève enflure. » Yumi des jurons en Japonnais. Odd tire sur les créatures de XANA comme jamais auparavant.

-Jérémie et William sont bien sur dans le même état d'esprit. William voulut foncer au scanneurs. Mais Jérémie l’arrêta « Non William ça ne changera rien et tu gênera plus que autre chose »

 

-« Peut-être. Mais je refuse de rester les bras croiser alors des certain de personnes sont en train de mourir. »

 

-« Moi aussi. Mais... On a échouer XANA à gagner. Nous avons perdu. » répond Jérémie

 

-« Et tu compte de te rendre ? » Ce ne fut William. Mais Aelita. « Ton programme compte-tu le finir oui ou non ? »

 

-Jérémie « Oui. Mais... »

 

-Ce fut cette fois Ulrich « Jérémie ce n'est pas le premier fois que XANA lance une attaque comme ça je te rappel qu'il à voulut faire exploser une centrale nucléaire il y a 2 ans. Là on a échouer. Mais tous n'est pas perdu car cette attaque sera sa dernière. » il repasse à l'attaque.

 

-Jérémie « Oui vous avez raison on ne doit pas...Quoi encore. »

 

-A l'extérieur un autre avion d''Air France commencer lentement. Mais sûrement une descente mortel. A l'intérieur de ma cabine du pilotage les pilotes attendent les résulta de trajectoire. « Ici le centre des opération au vol d'Air France 6489 nous avons les résultats, si le capte est maintenu est il semble que il le sera. Vous vous écraserez sur une usine désaffecter. Mais il y a des habitions et un collège non loin. Même si à tous évidence la cible est cette vieille usine. »

 

-Le commandant de l'avion « Hein. Mais pourquoi ? » l'opérateur : « ça on en sait rien. Mais voilà ce que je sais. Un Mirage 2000 est a une minutes de votre position. Il est bientôt à porter de tire. Il va se mettre en position de tire, sans doute derrière vous. Si au bout de même pas 30 seconde il ne voit pas de changement.(soupir) il vous abattra. M'avez vous comprit ?... Commandant m'avez comprit. »

 

-Pendant ce temps a Kadic les élèves se sont rassembler au foyer ou d'autre endroit de l'établissement ayant une télé ou une radio. Le foyer saturé les élèves sont rassembler devant le télé pour voir les derniers nouvelles. Tout le monde est en êta de choque et ne sait quel attitudes prendre. Sissi est à l'extérieur du foyer et essaya de se faire un chemin. Mais sans succès, « Mais mettez plus fort on entend rien. » dit-elle. Un élève répond « Si te cri pas étonnant. » « silence » dit encore un autre élève. La présentatrice annonces encore une mauvaise nouvelle « Un 6ème crash vient de nous parvenir, la dépêche vient de l'AFP selon ce communiquer. Le 6éme crash a eu lieu dans une banlieue qui environnement Turin en Italie. C'est le deuxième avion s’écrasant hors de nos frontières. »

 

-Sissi recule de quelque pas en entendant la nouvelle pas loin dans la cour Hervé Pichon essayé d'avoir quelqu'un sur son téléphone portable. « décroche, décroche. » dit Hervé à voix bas en se mordant les doigts. Sissi le remarque et va le voir. « Tu essaye d'avoir qui là ? ». Mais Hervé sous l'effet du stresse « c'est pas tes affaire. ». La réaction de Sissi. « ohé tu te calme je voulais juste savoir comment ça allé. » Hervé se calme et explique calmement. « Non désoler c'est juste que j’essaye d'avoir mon père il devait rentré de son voyage d'affaire son avions aurait du atterrir à Orly dans moins une heur. Et...et ». Sissi comprit en quoi Hervé a peur et elle tente de le rassuré « Écoute si il est dans un avions normale, tous les portable dans un avions doit être couper, rassure doit se parie que son avion est train de atterrir sur un autre aéroport. Donc cesse de t'inquiéter inutilement cela ne sert à rien. Tous ira bien pour ton père. » le bruit d'un avions de chasse volant à pleine vitesse en rase-mottes juste au dessus de Kadic. L'avion est un Mirage 2000 armée jusqu'aux dent. Les élèves de Kadic qui ont pu regarder l'avion été inquiet. Ils avaient en tête ce que le porte-parole à dit « Ordre d'abattre tous les avions volant de manière suspect ou s'approchant de manière dangereusement sur des installations civil ». Nicolas Poliakoff rejoint Sissi et Hervé « Ah t'étais où ? » Sissi avec un ton autoritaire. Nicolas avec son aire habituelle « Je chercher la bande de Jérémie. Mais aucun d'eux et William avec ne sont à Kadic. Bizarre non ? ». Sissi « Bizarre oui tu l'as dit. »

 

-Le Mirage 2000 s'approche de sa cible le vol d'Air France 6489. le pilote « Ici Charlie-fox 365 en approche de la cible, je la verrouille.(il fait la manœuvre. Mais rien l'ordinateur refuse de la verrouiller. Il recommence mais sans succès.). Heu contrôle ici Charlie-fox 365 impossible de verrouiller la cible, je répète impossible de verrouiller la cible.(Alors qu'il allait dire ce qui il allait faire un « bug » de système fait que l'avions est difficilement maniable et impossible de continuer). Ici Charlie-fox 365, contrôle mon système de navigation est mort ainsi que mon système de tire aussi. Impossible de continuer la mission. J'abandonne la mission je répète j'abandonne la mission. » Mais l'opérateur ne l'entend pas de cette oreille. « Négatifs continuer la mission essayer de l'avoir à vue des vie sont en jeu Charlie-fox 365. Continuer la mission. » Le pilote « (soupir)Je vais essayer. » L'opérateur « On vous demande pas d'essayer ! »

 

-Sur Lyoko sortant de la mer numérique un boule de lumière blanche se mit derrière le Kolosse. Une fois en place le boule de lumière s’intensifie. Le Kolosse qui voulut se retourner pour l'attaquer s'immobilise. Aelita reconnu comme les autres sans peine « Papa ! » c'est Franz Hopper qui donne un coup de mains au lyoko-Guerrier.

 

-Jérémie comprit ce que Franz Hopper chercher à faire. Il veut immobiliser le Kolosse afin que Aelita et la voie libre. Les Mantas aussi et attaque Franz. « Aelita fonce ver la tour c'est le moment ou jamais. Vous autre occupez vous des Mantas, Franz ne tiendra pas longtemps face a eux, tant qu'il est là le Kolosse restera immobile. »

 

    « Mais il va pas s'en sortir. » dit Aelita en voyant les Mantas tirant sur Franz. Un coup éventail lancer par Yumi(qui d'autre ?) tue un des trois Mantas qui attaque Franz. Elle ajoute « Plus vite cette tour sera désactiver plus ton père pourra ce mettre à l'abri. » Aelita comprit et fonça ver la tour. Les monstres de XANA trop occuper à vouloir la peau de Franz ne firent nullement attention à Aelita et au autre lyoko-guerries. Elle finit par rejoindre la tour et la désactive.

 

-Les monstres de XANA se replièrent le Kolosse s’émargea dans la mer numérique et Franz Hopper aussi. Au même moment à l'intérieur dans le cockpit de l'avion d'Air France 6489. Le pilote automatique se désactive. Les pilotes remarqua qu'ils ont repris le contrôle de l'avion. Comment ils n'en savent rien. Mais qu'importe. Le commandant « MAINTENANT REDRESSE. » Le Mirage 2000 qui essayer en vain de se mettre l'avion sur son viseur afin d'utiliser la mitrailleuse. Mais rien à faire chaque qu'il était à deux doigt de l'avoir sur son viseur, l'avion braque sur l'un des deux coté le forçant à recommencer. Mais le bug finit il a le plein contrôle de l'appareil. Il se mit enfin derrière lui en joue. Mais il voit l'avion se redresser en hésite à tirer. Dans le cockpit alors qu'ils essayent d'éviter le crash le commandant crie de toutes ses forces dans la radio. « On a reprit le contrôle de l'appareil dite d'annuler la mission dit le d'annuler. ».

 

-Dans la salle où se trouver Jérémie et William un bruit d'avion les assourdie, et tous ce qui était dans la salle subit les vibration du bruit. Ils avaient l'impression que la salle aller s’effondrait. Mais cela disparut aussi vit qu'il est apparut. « c'était quoi ça ? » dit William. « ça » répond Jérémie « c'est ce que XANA avait prévue pour nous si la tour ne se serait pas désactiver ». Puis sur le pc un message de Franz Hopper apparaît.

 

-Pendant ce temps dans une salle sombre une salle pas très grande. Une table en U de réunion éclaire par des néon suspendu au dessus de la table. La lumière et pesante est désagréable. Il avait un écran en face de cette table qui afficher une carte de la France et le trafique aérien civil et militaire. Chaque avions sont marqué par un identifient(marquant aussi leur attitude) à cotes des point marquant leur position et à cotes une carte européen montrant là aussi l'état du trafique aérien. En face de l’écran avec des généraux à sa droite et des civils à sa gauche. Ils avaient des téléphones en faces d'eux, des dossier et certain des ordinateur portable relier au autre État-major. L'homme en question c'était Jacques Chirac en claire le Président de la République. Il était avec son État-major particulier dans une salle de crise de l’Élysée voir le PC Jupiter. Ils étaient une dizaine de personne.

 

-Le téléphone qui se retrouve en face du Président se mit à sonner. Il mit le téléphones en haut parleur l'opérateur au bout du fil « Monsieur le Président. Madame la ministre de la défense à un message important. Ligne 2. » Le président appuis sur la touche 2 de son téléphone. « Madame la ministre des bonnes nouvelles j'espère. ». A l'autre bout du fil Michèle Alliot-Marie dans la salle de crise du Ministère de la défense. « Peut être monsieur le Président. Selon les derniers informations l’équipage des avions piraté ont réussie on ne sait comment à reprendre contrôle de leur appareil et se dirigent vers les aéroport les plus proches de leur position et empreinte de nouveau les couloirs aérien. Ça reste encore à confirmer. Mais ils semblerait que l'attaque à cesser. Bien sure nous maintenons les mesures du blocage de notre territoire. Il est encore trop tôt pour avancer quoi que soit. Mais le pire est peut être derrière nous. » à c'est mot le Président lâcha un soupir de soulagement. Il reprit la parole. « Bien madame la ministre prévenez moi si il a de nouveau. » « Bien sure » répond celle-ci.

 

-Mais un autre appel arrive l'opérateur « Monsieur, le Premier ministre il veut faire part d'une piste qu'il vient de recevoir de la DST sur l'attaque. Mais la piste semble assez incroyable, ligne 1. »

 
 

Commentaires
 
Note :
20
Commentaire de Lyoko1403 - Posté le 30-06-2013 à 13:19

Génial!

Note :
19
Commentaire de jeremiebelpois974 - Posté le 20-10-2012 à 20:34

C'est excellent mais tu aurai du choisir une autre compagnie que Air France car je compte travailler chez eux comme pilote mai elle est bien faite cette histoire bravo :!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!(pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (pow) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (spin) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (bounce) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (cc) (grr) (grr) (grr) (grr) :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]