Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Fanfictions
 
 
  Un monde sans toi n'en est pas un
Écrite par Yumifan11 le 11/05/2010 à 23h38
Note : 14,6/20 Catégorie : Amour
Lue 6650 fois Ma première fanfiction : Elle porte sur l'histoire d'amour de Yumi et Ulrich (comme je l'ai déjà dis, c'est ma première alors soyez indulgent ! ;) )
 
 

 
 

Un monde sans toi n'en est pas un...

 

Collège Kadic 

C'est le matin et nos quatre héros attendent Yumi... Plus particulièrement un certain Ulrich Stern.

 

Odd  : Bah alors Ulrich, t'attends quelqu'un ? Ce ne serait pas Yumi par hasard ?

 

Ulrich : Odd combien de fois je t'ai déjà dis que Yumi et moi on est copains et c'est tout ?!

 

Odd : Ouais, ouais je sais... Mais je sais aussi que tu ne le penses pas !

 

Ulrich : ODD !!

 

A ce moment, une fille toute vêtue de noir arrive près de nos Lyoko-guerriers. Un sourire s'était dessiné sur le vissage du beau brun.

 

Yumi : Salut les gars. Elle se tourne vers Aelita. Salut !

 

Tous (sauf Ulrich) : Salut Yumi.

 

Ulrich était perdu dans ses souvenirs des moments passé avec Yumi...

 

Yumi (passant sa main devant le visage d'Ulrich) : Ulrich ça ne va pas ?

 

Ulrich sortant de ses rêveries.

 

Ulrich : Heu... Sa... Salut Yumi.

 

La jeune japonaise lui sourit. Le samouraï rougis se qui fit encore plus sourire Yumi et il lui sourit à son tour.

La sonnerie retentie et William arriva.

 

William : Salut Yumi ! Tu viens, on va en cours ?

 

Yumi : Ah salut William. Ouais, j'arrive !

 

A ce moment, le grand sourire d'Ulrich se transforma en regard assassin envers William.

Les cours du matin terminé, nos amis étaient à la cantine, mais Yumi n'était toujours pas revenue de son cours. Jérémie, lui, pianotait sur son ordinateur.

 

Odd : Ulrich calme toi, elle va arriver ta Yumi ! Faut pas en faire tout un plat parce qu'elle est en retard ! Tiens en parlant de plat, tu vas finir le tien ? 

 

Jérémie : Odd t'es vraiment un estomac sur pattes !

 

Aelita : C'est vrai Ulrich, tu devrais te calmer un peu...

 

Ulrich : Oh mais laissé moi ! Ce n'est pas à cause de Yumi que je suis comme ça !

 

Odd (d'un air amusé) : Alors c'est pourquoi ?

 

Ulrich : Euh... Bah... A cause de... de mon interro de... Physique !

 

Odd : Mais oui... Bon tu me donnes ton plat ou pas finalement ?

 

Ulrich (se levant) : Tiens, sers toi de toute façon j'ai pas fin.

 

Aelita : Où est-ce que tu vas ?

 

Ulrich : Quelque pars où je pourrais réfléchir.

 

Les trois amis regardèrent Ulrich s'en aller tandis que cinq minutes plus tard, Yumi arriva en courant.

 

Yumi : Salut ! Excusé moi, j'ai été retenue par Madame Hertz.

 

Odd : Vas dire ça à Ulrich...

 

Yumi : Pourquoi ?

 

Aelita : Bah comme il ne t'as pas vu arrivé, il a de suite cru que t'étais avec...

 

Yumi : ...William ! Oh il en a pas marre d'être jaloux celui-là... Vous savez où il est parti ?

 

Aelita : Non mais en tout cas il voulait être seul.

 

Yumi : Alors je sais où il est !

 

Elle mangea rapidement et s'en alla. Elle se dirigea vers la chambre du jeune garçon.

Quand elle arriva, elle toqua à la porte. Personne ne lui répondit alors elle décida d'entrer et elle trouva le beau brun aux yeux noisettes couché sur son lit.

 

Ulrich : Si je ne réponds pas c'est que j'ai envie de voir personne !

 

Yumi : Oh mais qu'est-ce que tu peux être grognon !

 

Ulrich : Yumi je n'ai pas envie de te parler.

 

Yumi : Ça tombe bien, c'est moi qui vais te parler.

 

Ulrich : Pff... Je suis peut-être grognon mais toi t'es têtue !

 

Elle lui fit un sourire en guise de réponse.

 

Yumi : Ulrich, je sais que tu pensais que j'étais avec William mais...

 

Ulrich : Non, c'est bon j'ai pas envie d'entendre parler de ça !

 

Yumi : Bon bah comme tu voudras mais ne viens pas te plaindre après !

 

Elle s'en alla en claquant la porte derrière elle et se dirigea vers le parc, sur  son chemin, elle croisa William. 

 

William : Yumi ça va ?

 

Yumi (essuyant vite une larme et faisant un sourire à son prétendant) : Oui pourquoi ça ?

 

William : Pour rien... Mais tu m'as l'air pensive.

 

Yumi : Oh rien de grave.

 

Du côté d'Odd, Aelita et Jérémie.

Aelita : Mais qu'est-ce qu'ils font Yumi et Ulrich ?

 

Odd : Ils sont surement en train de se déclarer leur amour !

 

Aelita : Arrête des les embêter Odd !

 

Soudain un bruit retenti de l'ordinateur de Jérémie.

 

Jérémie : Oh non ! Bah il va falloir les retrouver ! Tour activée territoire du désert !

 

Aelita : Ok je préviens Ulrich, Yumi doit être avec lui et on fonce !

 

Le portable d'Ulrich se mit à sonner.

 

Ulrich : Oui Aelita ? ... Quoi ?!  Non, elle n'est pas avec moi. Laisse, je m'en occupe !

 

Il se leva de son lit et sortit dans la cours mais ne vit pas Yumi. Il l'appela et tomba sur sa boite vocale. Angoissé, il se mit à courir vers le parc.

De son côté, Yumi cognait son poing contre les arbres et shootait dans des cailloux. Quand, à un moment, elle entendit un bruit dans les buissons, elle se mit en position de défense et soudain se mit à crier.

 

Ulrich, qui entendit son cri se mit à courir de plus belle. Quand il arriva, il trouva William entrain d'étrangler Yumi qui était couchée à terre. Il ne lui a pas fallu deux fois pour réfléchir. Il couru vers le garçon qui faisait du mal à la fille qu'il aimait et le plaqua à son tour au sol. Il regarda dans ses yeux et vit le sigle de X.A.N.A. Il disparu par la plus grande surprise du jeune homme. Mais il ne s'en préoccupa pas bien longtemps et couru vers Yumi.

 

Ulrich : Yumi ! Ça va ?!

 

Yumi (qui reprenait durement son souffle) : Oui je pense. Merci Ulrich. Elle lui fit un grand sourire.

 

Ulrich (qui le lui rendit) : Mais de rien ! Tu ne pensais quand même pas que j'allais laisser quelqu'un te faire du mal !  Et il se mit à rougir en se rendant conte de ce qu'il venait de dire. Aller viens, les autres nous attendent à l'usine !

 

Ils passèrent par le passage du parc, coururent une fois arrivés sur le pont, descendirent aux longues cordes et montèrent dans le monte charge.

 

Jérémie : A bah vous voilà enfin !

 

Ulrich : Désolé Jérémie mais notre très cher William a été xanatifié et s'en prenait à Yumi.

 

Odd : Bah au moins maintenant on sait c'est quoi l'attaque de X.A.N.A. !

 

Jérémie : Allez, salle des scanners. Vous plongez ! Je vous envoie territoire du désert ! Transfert Odd, transfert Aelita, transfert Ulrich. Scanner Odd, scanner Aelita, scanner Ulrich. Virtualisation. Transfert Yumi. Scanner Yumi. Virtualisation !  La tour activé se trouve au Sud de votre position.

 

Aelita : On y va !

 

Soudain un point d'exclamation s'afficha sur l'écran de Jérémie.

 

Jérémie : Oh non, c'est quoi ça ?! Aelita, il y a un bogue, tu n'as pas de pouvoir pour cette fois !

 

Ulrich : T'inquiète Jérémie. On fera attention !

 

Odd : Euh... Einstein, tu nous programme nos véhicules.

 

Jérémie : Ça arrive !

 

L'overwing, l'overbike et l'overboard se matérialisèrent devant eux. Aelita monta avec Yumi. Ils avancèrent jusqu'à ne plus être très loin de la tour. Quand Yumi tomba de son overwing en se faisant touché par le laser d'un Krabe.

 

Ulrich (faisant demi-tour pour aller la rejoindre) : Yumi !

 

Odd : Jérémie prévient nous la prochaine fois pour ne pas qu'Ulrich fasse une crise cardiaque !

 

Ulrich : Odd !

 

...

 

Odd : Jérémie ?

 

Aelita : William a du venir à l'usine, il n'y a pas de temps à perdre !

 

Ulrich : Yumi ça va ?

 

Yumi : Ouais mais maintenant sans Jérémie je ne sais pas combien il me reste de point de vie !

 

Ulrich : Surement assez. Aller monte !

 

Yumi monta avec Ulrich sur son overbike.

 

Odd : Donc deux Krabes, une Tarentule et cinq Frôlions. Merci X.A.N.A !

 

Aelita : Bah ça ne t'as jamais posé de problème tant de monstres !

 

 

Odd : Ouais mais c'est que là j'ai faim !

 

Yumi, Ulrich et Aelita : Odd !!

 

Ulrich : Je m'occupe des Frôlions !

 

Odd : Moi de la Tarentule !

 

Yumi : Et moi des Krabes ! Aelita, passe moi mon overwing et va te cacher le temps qu'on fasse le ménage !

 

Ils allèrent à la rencontre de leurs monstres. Yumi avait déjà eu un Krabe .Mais peinait sur le deuxième.

 

Yumi : Aller salle bête !

 

Quand elle lança son éventail, elle transperça le sigle de X.A.N.A. dessiné sur sa carapace mais il tira un peu avant ce qui dévirtualisa Yumi.

 

Ulrich : Yumi !

 

Le samouraï détruisit rapidement ses Frôlions et courut vers la Krabe qui venait de dévirtualiser la geisha.

 

Ulrich : Impact !

 

Odd : J'ai fini ! Aelita tu peux venir !

 

Mais un Mégatank arriva.

 

Ulrich : Non princesse ! Reste où tu es !

 

A l'usine

Yumi sortie du scanner mais était attendue par William qui la lança violement dans le monte charge. Elle appuya rapidement sur le bouton et monta au niveau de l'entrée de l'usine. Mais ça ne changea pas grand choses, William la rattrapa et la relança contre un mur. Très résistante, la jeune japonaise voulu s'enfouir mais l'ayant vu, William l'immobilisa en lui lançant une décharge électrique. La jeune fille, poussa un cri de souffrance et  faible, elle s'écroula sur sol tout en restant consciente.

 

Sur Lyoko  

Ulrich se précipita sur le Mégatank qui referma directement sa « coquille ». Quand il l'a rouvrit, il tira et dévirtualisa Ulrich.

 

A l'usine

Quand son scanner s'ouvrit, Ulrich attendu un cri d'une voix qu'il reconnaîtra entre milles ! Il se précipita dans l'ascenseur. Arrivé au niveau d'où venaient les cris, il vit Yumi allongé à terre.

 

Ulrich (tout en sprintant) : YUMI !!!

 

Mais dans sa course il se fit arrêté par une chose qui lui fonça dessus comme un boulet de canon.

 

Sur Lyoko :

 

Odd : Ça y est je l'ai eu. Allez Princesse, à toi !

 

Aelita hocha la tête et courut jusqu'à la tour activée. Elle entra, alla se mettre au milieu de la première plateforme et monta jusqu'à la deuxième. Un écran s'afficha et elle y posa sa main :

AELITA...

CODE... L.Y.O.K.O.

 

Aelita : Tour désactivé

 

A l'usine

William tomba à terre, alors Ulrich se dépêcha d'aller rejoindre sa belle.

 

Ulrich : Yumi !! Ça va ?!

 

Yumi : U... Ulrich ?

 

Ulrich : Oui Yumi je suis là.

 

Il  souleva sa tête pour la serrer contre lui. Il découvrit une flaque de sang chaud juste là où était posée la tête de Yumi.

 

Ulrich : Oh non Yumi !

 

Il composa le numéro de Jérémie qui décrocha à sa grande surprise.

 

Jérémie : Oui Ulrich ?

 

Ulrich : Ouf Einstein t'es plus dans les vapes ! Vite lance un retour vers le passer ! Yumi est blessée !

 

Jérémie : J'ai déjà essayé mais William l'a bloqué quand j'étais inconscient. Il me faut du temps pour le débloquer.

 

Ulrich : Combien ?!

 

Jérémie : 5 à 10 minutes. Peut-être plus...

 

Ulrich : Comment ça peut-être plus ?!

 

Jérémie : Et mais il me faut le temps ! C'est pas si facile !

 

Ulrich : Mais Yumi n'en à plus de temps !

 

Les yeux de la jeune fille s'ouvrirent en grand et son visage s'était dénué de toutes expressions. En le voyant Ulrich raccrocha son portable sans laisser terminer Jérémie.

 

Yumi : Ulrich... Qu'est ce qu'...

 

Ulrich : Chut... Tout ira bien ne t'inquiète pas ! Jérémie va tout arranger ! dit-il pour la rassurer sans être sur de lui même.

 

Yumi lui sourit et il la serra fortement contre lui. Elle sentit le cœur du jeune homme battre à toute vitesse. Elle le regarda et vit des larmes couler sur son visage.

 

Yumi : Ulrich !

 

Ulrich (essuyant vite ses joues) : Ce n'est rien Yumi ! Ne t'inquiète pas, tout ira bien !

 

Yumi : Ulrich, j'ai tout compris tu sais... Que je n'ai plus beaucoup de temps à vivre... Mais je suis heureuse de passer mes derniers instants à tes côtés !

 

Elle lui fit un faible sourire avec le peu d'énergie qu'il lui restait. Le jeune homme voulu le lui rendre mais il n'en avait pas la force. Il la resserra contre lui de toutes ses forces, comme si, en l'a tenant, ne pourrait pas s'en aller.

 

Yumi (des larmes coulaient sur son beau visage) : Ulrich, si c'est la dernière fois que je peux te voir, je voulais te dire que... Je n'ai jamais voulu qu'on soit copain et puis c'est tout. J'avais juste peur d'être encore blessée par la jalousie et je croyais qu'en disant ça, j'arriverais à me le convaincre. Mais, je n'y arrivais pas parce que, depuis le début, Ulrich, je...

 

Elle n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'elle se retrouva à nouveau collée contre le torse du beau brun. Elle sentit des larmes tomber dans ses cheveux. Effectivement, le jeune homme pleurait mais il n'y avait pas que des larmes de chagrin mais aussi des larmes de joie. Il était partagé entre plusieurs émotions. La haine, l'horreur, le chagrin mais aussi le bonheur. Il avait attendue se moment depuis si longtemps ! Mais il aurait préféré qu'il se passe autrement. Pas qu'il le sache parce qu'elle était sur le point de le quitter à jamais ! Il entendit des sanglots venant de la jeune fille, il la desserra et la regarda dans les yeux et lui sourit.

 

Ulrich : Je t'aime Yumi ! Ne pleure pas, tout va s'arranger, je ferrais tout pour te garder avec moi !

 

Yumi (se jetant dans ses bras tout en pleurant de plus belle, lui chuchota) : Je t'aime Ulrich !

 

Ulrich la redressa et pris son visage entre ses mains et tout deux s'approchèrent l'un de l'autre, de plus en plus près, jusqu'à ce que leur souffles se mélangent. Quelque seconde plus tard, ils s'échangèrent un long baiser d'amour. Aucun des deux ne voulait lâcher l'autre. Mais soudain, Yumi lâcha le jeune homme. De plus en plus faible elle ne savait plus se tenir.

 

Ulrich : Yumi, repose-toi, ça serra bientôt fini ! Je te le promets !

 

Il la repris contre lui et plusieurs minutes s'écoulèrent. Quand soudain, il sentit que ses bras ne l'entouraient plus. Rapidement il la regarda, ses beaux yeux bridés étaient fermés.

 

Ulrich : NON, NON !! YUMI !!! Reste avec moi !!! Je t'en supplie ! Ne me quitte pas ! Pas maintenant !! Je ne peux pas vivre sans toi !!

 

Il se remit à pleurer. C'était fini, il n'avait pas tenu sa promesse ! Elle était partie. Il s'en voulait terriblement ! A se moment, William se réveilla et vu le jeune homme penché sur la belle. Il voulu intervenir mais resta à sa place. Peut être par respect et compréhension ou juste parce qu'il était lui aussi emplit de chagrin et ne savait pas bouger.

 

Quand d'un coup, un halo blanc recouvrit toute cette scène atroce. Ils se retrouvèrent à midi, au moment où ils attendaient Yumi à table. Ulrich se leva d'un bon en se rendant conte de leur retour. Il couru vers le classe de madame Hertz. Il était sur que Yumi s'y trouverai si elle avait survécu parce que maintenant, il la croyait quand elle disait ne pas être avec William. Il couru presque aussi vite que quand il sprintait sur Lyoko. Il était essoufflé mais il n'y faisait pas attention, il devait savoir si il avait su tenir sa promesse.

 

Il arriva dans le bâtiment des sciences et trouva Yumi allongée dans le couloir. Il la rejoignit.

 

Ulrich : Yumi ! Tu m'entends ?! Tu es avec moi ?!

 

La geisha ne répondit pas directement mais ouvrit difficilement les yeux. Elle avait survécu mais avec du mal. Mais cela n'importait peu pour le samouraï ! Elle était là avec lui ! Il la prit dans ses bras et la porta  à l'infirmerie.

 

Une fois que Yolande l'ai soigné, elle s'en alla. Yumi était endormie à cause des tout ces évènements perturbants. Ulrich était à son chevet et attendait son réveil.

 

Dans la cour

 

Odd : Vous savez où il est allé Ulrich ?

 

Jérémie : Bah avant de lancer le retour dans le passer, il m'a appelé et m'a dit que Yumi était mal en point...

 

Aelita : Quoi ?! Et pourquoi tu ne nous l'as pas dit ?

 

Jérémie : Je ne voulais pas faire paniquer plus de monde.

 

Odd : Venez, on va le retrouver !

 

Aelita : Non Odd ! On va les laisser. Si Yumi allait vraiment mal avant le retour dans le passé, ils ont tout les deux dû surmonter des épreuves atroces !

 

Odd : Ouais t'as raison.

 

Elle lui fit un petit sourire.

 

A l'infirmerie

Ulrich tenait la main de Yumi tout en contemplant sa beauté. Après quelque minutes, elle rouvrit les yeux et vu le garçon qu'elle aimait à côté d'elle lui souriant.

 

Yumi (se jetant dans ses bras) : Oh Ulrich ! J'ai eu si peur !

 

Ulrich : Ne t'en fait pas Yumi, c'est fini maintenant !

La jeune fille recula et regarda Ulrich dans ses magnifiques yeux couleur noisette. Leur visages se rapprochèrent et ils s'échangèrent un nouveau baisé mais cette fois, il n'y sentait plus la peur de se perdre l'un l'autre  mais le soulagement que tout cela était fini, et l'amour bien sûr !

 

La sonnerie retentit et Ulrich dû quitter sa belle pour aller en cours tandis qu'elle restait à l'infirmerie.

En classe quand les trois amis virent Ulrich, ils de précipitèrent vers lui.

 

Aelita : Ulrich, comment va Yumi ?

 

Ulrich : Elle est à l'infirmerie pour le reste de la journée.

 

Jérémie : Et toi, ça va ?

 

Ulrich : Je ne pourrais aller mieux !

 

Odd : Ah bon ? Qu'est ce qu'il c'est passé ?

 

Ulrich (devenant tout rouge) : Euh... Rien du tout...!

 

Odd (avec un petit sourire) : Mais oui.

 

Les cours terminés, les quatre amis allèrent voir Yumi. Pour plus d'intimité, la bande se rendit dans les chambres des deux garçons. Yumi était assise sur le lit d'Ulrich ainsi que ce dernier, Odd était assis par terre et Aelita et Jérémie sur le lit du chat violet.

Yumi racontait ce qu'il s'était passé lors de l'attaque de X.A.N.A. en évitant les détails de ce qu'il s'était passé avec Ulrich. Mais les deux amoureux ne s'étaient pas rendu compte qu'ils se tenaient la main.

 

Odd (tout en regardant les mains des deux adolescents) : Oh mais vous avez du nous passer les détails !

 

Les deux amoureux reprirent vite leur main et se mirent  à rougir.

 

Ulrich : Euh...

 

Aelita : Odd, arrête de les embêter !

 

Odd : Rhoo... Mais il reprit avec un petit sourire. Vous êtes ensemble c'est ça ?

 

Yumi : Bah euh...

 

Ulrich (très gêné) : ... Oui.

 

Odd : Bah alors tout va bien ! Bon alors, c'est pour quand le mariage ?

 

Tous : ODD !!

 

Odd : Bah quoi ?

 

Yumi : Bon il se fait tard, je vais rentrer chez moi.

 

Ulrich : Je te raccompagne ?

 

Yumi : Avec plaisir !

 

Ulrich : Donne-moi cinq minutes

 

Yumi : Pas de problème, je t'attends dehors.

 

Yumi descendit les escaliers pour ce rendre dans la cour. Sur sa route elle croisa William. Elle lui en voulait d'une façon pour le faite qu'il a faillit la tuer (mais pas en tant que lui-même) mais aussi, elle lui était reconnaissante parce que sans ce faite, elle n'aurait jamais osé avouer ses sentiments à Ulrich. Elle s'appuya contre le mur sur le côté de la grille.

 

William : Salut Yumi, pourquoi tu n'étais pas en cours cette après-midi ?

 

Yumi : Ah, euh... J'ai eu un petit malaise alors je suis restée à l'infirmerie.

 

William : Ah bon et comment ça ce fait ?

 

Yumi : C'est une trop longue histoire mon petit William !

 

William : Bon bah,... Tu veux que je te raccompagne ?

 

Yumi : Pas besoin j'attends déjà Ulrich.

 

William : Mais il ne devrait pas laisser attendre une belle fille comme toi !

 

Yumi : Merci William mais ça ira.

 

William : Oh mais laisse tomber ce crétin d'Ulrich ! Tu devrais t'intéresser à des gens de ton âge ! Comme moi !

 

Yumi : William tes plans drague à 2$ tu te les gardes !

 

Il se rapprocha de Yumi qui essaya de le repousser mais il la coinça. N'arrivant pas à bouger la jeune fille n'avait plus que pour seule solution de crier. Il se rapprocha encore plus et se mit à l'embrasser.

 

Yumi : William !! Arrête !! Je t'en supplie !

 

Ulrich arriva dans la cour et entendu une nouvelle fois cette voix appeler à l'aide. Et en une seconde il se retrouva à l'endroit où se déroulait la scène. Et ne réfléchit pas à deux fois et poussa William à terre et commença à se battre avec lui. Yumi, elle, sanglotait. Avec une telle rage, Ulrich n'eu pas de mal à mettre William K.O. et le faire déguerpir. Il se retourna sur sa bien aimé et la pris dans ses bras.

 

Ulrich : Ne t'en fait pas, plus jamais il ne s'approchera de toi, il t'a déjà fait trop de mal !

 

Yumi : Ulrich ... Encore une fois... Merci

 

Ulrich : Je n'allais quand même pas te laisser là !

 

Yumi (lui faisant un sourire) : Je t'aime !

 

Ulrich : Moi aussi Yumi. Je t'aime, plus que tout !

 

Et ils s'échangèrent un baisé plein d'amour.

 

Ulrich : Viens, je te raccompagne.

 

Elle lui prit la main et ils sortirent du Collège pour ce rendre à la maison Ishiyama.

Une fois chez elle, Ulrich rentra, mangea, alla se doucher et ensuite de mit dans son lit.

 

Et il repensa à sa journée qui avait commencé comme toutes les autres mais, ensuite il  repensa à son après-midi sortant tout droit des ses cauchemar et également de ses rêves les plus fous !

 

« Demain est un nouveau jour, on se sait jamais se qu'il va nous arriver. »

 
 

Commentaires
 
Note :
0
Commentaire de PrivateEye16 - Posté le 29-12-2013 à 01:58

Romantique <3

Note :
20
Commentaire de Riri58 - Posté le 11-03-2013 à 02:07

Tres belle histoire d'amour mais c'est cour

Note :
0
Commentaire de 69_Ulrich_Yumi_69 - Posté le 26-12-2012 à 23:53

Juste c'est un remix de plusieurs autres histoires!

Note :
0
Commentaire de Goupix342 - Posté le 30-09-2011 à 19:53

J'aime bien,mais William (à la fin du texte) n'oserai jamais faire une telle chose à Yumi

Note :
20
Commentaire de finalfantasy01 - Posté le 04-05-2011 à 13:16

c genial (love) (love) (love)

[ Voir tous les commentaires / Ajouter un commentaire ]